skip to Main Content

Comment savoir si un produit a été testé sur les animaux?

Comment Savoir Si Un Produit A été Testé Sur Les Animaux?

Je ne crois pas avoir besoin de vous convaincre que les tests sur les animaux sont horribles.

C’est d’autant plus triste quand on réalise qu’ils ne sont même pas nécessaires: de nouvelles méthodes, comme la reproduction de peau artificielle à partir de cellules humaines et les simulations informatiques, ont été développées et peaufinées au fil des années. Elles sont aussi efficaces (en plus d’être souvent moins chères) et, surtout, ne dépendent pas de la torture de millions d’animaux.

Malgré tout, de nombreuses marques ont encore recours à l’expérimentation animale. Quand on décide (avec raison!) de vivre sans cruauté, l’identification de produits qui n’ont pas été testés sur les animaux devient alors cruciale. À première vue, la tâche peut sembler drastique. On perd nos repères habituels et on ne sait pas trop par où commencer.

Pourtant, une fois qu’on sait à quoi faire attention, on réalise que ce n’est pas si compliqué! Bien au contraire, en fait.

Il y a essentiellement 4 étapes à suivre. Évidemment, ce n’est pas nécessaire de passer au travers des 4. C’est plutôt une suite de conseils à appliquer l’un après l’autre.

1. Apprenez à reconnaître les logos sans cruauté officiels

En premier lieu, jetez un coup d’œil aux différents logos affichés sur le produit. Mémorisez les 3 logos officiels:

  1. The Leaping Bunny par la Coalition for Consumer Information on Cosmetics (assez fréquent puisqu’il est international)
  2. Beauty Without Bunnies de PETA, People for the Ethical Treatment of Animals (souvent rencontré en Amérique du Nord et donc au Québec aussi)
  3. Choose Cruelty Free (majoritairement utilisé en Australie)
Les 3 logos sans cruauté officiels (Leaping Bunny, Beauty Without Bunnies, Choose Cruelty Free)

Si vous voyez un de ces 3 logos, you’re all good!

Bien qu’ils aient leurs avantages et leurs inconvénients respectifs, ces logos certifient qu’un produit est sans cruauté.

Que signifient réellement les 3 logos sans cruauté?

Même s’il y a de légères différences entre les logos officiels, on peut avoir l’esprit tranquille en sachant que:

  • Le produit final et ses ingrédients n’ont pas été testés sur les animaux
  • Les fournisseurs avec lesquels la marque a fait affaires n’ont pas eu recours à l’expérimentation animale
  • L’entreprise n’en a pas payé une autre pour réaliser des tests en son nom (ce qui est parfois une technique utilisée par certaines compagnies)

Est-ce qu’un produit certifié végane est forcément cruelty-free?

Ça dépend! En fait, 2 logos véganes officiels (celui de Vegan Action ou celui de la Vegan Society) garantissent qu’un produit est à la fois exempt d’ingrédient d’origine animale et sans cruauté.

Les 2 logos officiels pour la certification végane (Vegan Action et Vegan Society)

Les logos de certification végane sont aussi un bon moyen d’identifier les produits sans cruauté

Autrement, un produit identifié comme végane ou végétalien n’est pas toujours cruelty-free.

L’inverse est vrai aussi: un produit pourrait ne pas avoir été testé sur des animaux mais quand même contenir de la lanoline (graisse issue de la laine d’un mouton), de la gélatine (obtenue en portant à ébullition de la peau, des os, des ligaments, etc.), de la cire d’abeille et bien d’autres ingrédients dégoûtants.

Assurez-vous de toujours choisir des produits qui sont à la fois véganes et sans cruauté.

Prenez garde aux fausses affirmations

Ne vous fiez pas à un dessin de lapin quelconque sur l’emballage d’un produit. Même les différentes affirmations qui proclament qu’un produit est sans cruauté ne veulent pas dire grand chose.

L’affichage d’un logo officiel est le seul moyen de rapidement identifier qu’un produit n’a pas été testé sur les animaux.

Exemples de logos sans cruauté affichés sur des produits

Reconnaissez-vous le logo sans cruauté officiel?

L’absence d’un logo officiel ne veut pas dire que le produit a été testé sur les animaux

Il faut garder en tête que l’affichage d’un logo officiel coûte de l’argent. C’est une des raisons pour lesquelles plusieurs entreprises choisissent de ne pas les inclure sur l’emballage de leurs produits.

Donc, si le produit de vos rêves n’arbore pas un des logos officiels, gardez espoir: il existe d’autres façons de valider s’il est sans cruauté ou non.

2. Vérifiez les bases de données en ligne

Les mêmes organisations qui travaillent à l’identification des produits sans cruauté proposent aussi des bases de données accessibles au grand public. Elles regroupent l’ensemble des marques qui sont officiellement certifiées comme étant sans cruauté.

Puisque l’affichage d’un logo officiel est synonyme de frais que les entreprises doivent débourser, il est possible (en fait, c’est même courant!) que l’emballage d’un produit soit dénué de logo mais que la marque soit quand même incluse dans une des bases de données disponibles.

Je vous suggère alors de rechercher les noms des marques qui vous intéressent sur:

  • Leaping Bunny
  • Beauty Without Bunnies (possiblement la base de données la plus pratique à utiliser puisqu’elle inclut et labélise aussi les marques qui testent sur des animaux)
  • Choose Cruelty Free (pour référence seulement puisque l’organisation est localisée en Australie)
L’application Cruetly Cutter, disponible sur les appareils iPhone et Android, a été suggérée par une lectrice et permet de scanner un code-barres avec votre téléphone et d’obtenir les infos sur un produit. À essayer!

Que faire si une compagnie, pourtant listée comme étant sans cruauté, est détenue par une autre?

Vous remarquerez que ces bases de données précisent également les liens de propriété entre différentes compagnies. Par exemple, Tom’s of Maine (dont vous pouvez retrouver les dentifrices en pharmacie) est certifiée sans cruauté par PETA mais appartient au groupe Colgate-Palmolive qui, malgré leurs investissements en recherche et développement de méthodes alternatives, a encore recours à l’expérimentation animale.

Extrait de la base de données Beauty Without Bunnies de PETA (Tom's of Maine/Colgate-Palmolive)

Certaines bases de données révèlent les liens de propriété entre les compagnies

Je vous laisse être le (la) juge. Personnellement, je pense qu’il est toujours préférable, dans la mesure du possible, de privilégier des marques indépendantes qui sont à la fois véganes et sans cruauté.

Quand ce n’est pas une option, encourager des marques comme Tom’s of Maine montre qu’il y a de la demande pour des produits sans cruauté et contribuent également à faire évoluer les pratiques d’autres marques et groupes industriels.

3. Recherchez sur le site web officiel, Google et les médias sociaux

Si vous n’avez pas trouvé bonheur dans les ressources officielles, il est temps de passer en mode recherche!

Premier arrêt: le site web officiel de la marque

Souvent, ça passe ou ça casse. Soit vous tombez sur une politique d’engagement claire et rassurante (comme ce qu’on peut lire sur le site web de Barry M), soit vous tombez sur du blabla corporate. Par exemple, L’Oréal nous dit:

La santé et la sécurité des consommateurs sont depuis toujours une priorité absolue du Groupe L’Oréal. La défense de la cause animale l’est tout autant.

ll n’y a pour L’Oréal qu’une exception à cette règle comme pour toutes les entreprises cosmétiques: les autorités sanitaires en Chine exigent dans certains cas de conduire des tests sur animaux pour certains produits ou certains ingrédients.

Bref: L’Oréal n’est pas cruelty-free. En fait, c’est simple: si vous apprenez qu’une entreprise vend ses produits en Chine, vous pouvez être certain(e) qu’elle n’est pas sans cruauté. Idem si vous lisez quelque chose comme “Nous ne testons pas sur les animaux sauf quand nous en sommes contraints par la loi”. Tournez la page et choisissez parmi les nombreuses autres options cruelty-free qui existent.

De nombreuses autres ressources sont à votre portée

Si le site web officiel ne vous a pas éclairé(e), les moteurs de recherche s’imposent. En tapant des expressions comme “[nom de la marque] sans cruauté” ou “[nom de la marque] tests sur les animaux” (et les équivalents en anglais, il y a souvent beaucoup plus de résultats!), vous devriez tomber sur des articles de blogue et/ou des sujets sur des forums de discussion. Avec un peu de chance, des internautes ont déjà creusé la question! Au Québec, il existe aussi une liste de produits sans cruauté constamment mise à jour par Marie-Noël Gingras.

Autrement, les groupes Facebook (comme Végane Montréal – Montreal Vegan) sont une mine d’or d’information. Que vous cherchiez à valider que votre marque favorite soit cruelty-free ou que vous magasiniez pour des alternatives, plusieurs membres de la communauté végane se feront un plaisir de vous aider.

Si vous êtes davantage en mode inspiration, YouTube est aussi une destination à privilégier (on pense, entre autres, à la chaîne de Coline).

4. En derniers recours, contactez l’entreprise

Si, malgré les 3 étapes précédentes, vous n’êtes toujours pas sûr(e) qu’un produit soit sans cruauté, je vous encourage à directement communiquer avec la compagnie.

Non seulement vous obtiendrez sûrement les réponses à vos questions mais, surtout, vous contribuerez à ce que les marques réalisent que la consommation sans cruauté est (et sera toujours) un sujet d’actualité.

Quelles questions poser?

Les phrases-clés suivantes devraient vous permettre d’avoir le cœur net:

  • Vos produits, ainsi que leurs ingrédients, sont-ils testés sur les animaux?
  • Est-ce que vous vous assurez que les fournisseurs avec qui vous faites affaires n’entreprennent pas de test sur les animaux?
  • Faites-vous parfois appel à une compagnie tierce pour réaliser des tests sur les animaux?
  • Êtes-vous parfois contraints, par la loi, d’avoir recours à l’expérimentation animale?

Au passage, c’est préférable de contacter l’entreprise par courriel plutôt que par téléphone. Vous aurez ainsi une trace écrite et pourrez, au besoin, vous en servir pour aiguiller d’autres personnes qui rechercheraient l’information.

Dans tous les cas, c’est toujours recommandé de se bâtir son propre répertoire d’entreprises véganes et sans cruauté auxquelles on peut faire confiance. Par exemple,  les marques montréalaises ATTITUDE et BKIND sont des incontournables à avoir chez soi.

Vers un futur sans test sur les animaux

Je suis convaincu que, éventuellement, les tests sur les animaux ne seront plus qu’un mauvais souvenir du passé. En attendant, vous êtes désormais outillé(e) pour adopter un mode de vie sans cruauté!

Avez-vous appris d’autres trucs et astuces que vous aimeriez partager? Discutons-en dans les commentaires! 👇

Déjà 2 commentaires sur cet article
  1. Ce document est très intéressant et va sûrement m’aider dans mes recherches de produits non-testés sur les animaux. J’aimerais cependant savoir s’il y a un moyen de savoir si un médicament est testé sur les animaux. Est-ce possible ?

    1. Bonjour Danielle! Content de savoir que l’article sera utile pour vos prochains achats.
      Malheureusement, à ma connaissance, la grande majorité des médicaments commercialisés au Canada ont été testés sur les animaux (en plus de parfois contenir du lactose, de la gélatine et d’autres ingrédients d’origine animale).
      Je crois qu’il faut garder en tête que le véganisme n’est pas une quête de perfection mais plutôt une aspiration à diminuer, du mieux qu’on peut, la souffrance infligée aux animaux. Par contre (et, bien sûr, à moins que vous n’ayez absolument besoin de prendre des médicaments), peut-être pourriez-vous jeter un coup d’œil à la médecine douce et aux alternatives naturelles? Dans tous les cas, il faut prendre une décision avec laquelle on est à l’aise.
      Bonne chance dans vos recherches!

Réagissez à l'article

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *